Le Bastion Apache jure de tenter toutes les solutions pour protéger Oak Flat, y compris à la Cour Suprême

Communiqué de presse, 18 août 2022
PDF en anglais
Traduction Christine Prat, CSIA-Nitassinan

Contacts presse: Ryan Colby, media@becketlaw.org, +1 202-349-7219
Dr. Wendsler Nosie Sr., apaches4ss@yahoo.com, +1 928-812-4821

SAN CARLOS, Arizona – La Cour du 9ème Circuit a annoncé cette semaine qu’elle organiserait un vote pour décider s’il y a lieu de reconsidérer l’appel du Bastion Apache pour sauver Oak Flat, leur site le plus sacré. Cela signifie que le Bastion Apache pourrait avoir une deuxième chance de gagner la protection d’Oak Flat au 9ème Circuit avant que l’affaire n’aille à la Cour Suprême.

Le Dr. Wendsler Nosie Sr., du Bastion Apache, est heureux de la nouvelle : « Oak Flat est le lieu où nous nous sommes connectés à notre Créateur depuis des millénaires, et les générations après nous méritent de continuer cette tradition sacrée. Nous sommes heureux que le 9ème Circuit étudie cette décision de plus près et nous espérons qu’ils feront ce qui est juste et protégeront notre site le plus sacré à Oak Flat. »

Les Apaches de l’Ouest et d’autres tribus Autochtones ont accompli leurs cérémonies sur la terre qu’ils appellent Chi’chil Bildagoteel depuis des temps immémoriaux. À ce jour, ces tribus se sont rassemblées à Oak Flat pour leurs cérémonies religieuses les plus essentielles qui ne peuvent avoir lieu en aucun autre endroit. Depuis des décennies, Oak Flat a été protégé par le gouvernement fédéral de l’extraction minière et autres pratiques qui détruiraient la terre sacrée Apache. Mais en 2014, le gouvernement des Etats-Unis a décidé de donner cette terre à Resolution Copper, une compagnie minière étrangère, qui a pour projet de construire une mine qui engloutirait le site dans un cratère de près de 3 km de large et de plus de 300 m de profondeur, mettant fin aux pratiques religieuses Apaches pour toujours.

La mine consommerait et polluerait plus de 1000 milliards de litres d’eau des sources d’Arizona, alors que l’Arizona doit prendre des décisions drastiques sur l’utilisation d’eau, à cause de la sécheresse continuelle actuellement. Et le minerai de cuivre sera envoyé à la Chine.

En juin dernier, le 9ème Circuit a refusé, par un vote de 2 contre 1, de protéger Oak Flat, les Apaches et l’état d’une dévastation culturelle et environnementale. Mais lundi, le 9ème Circuit a annoncé organiser un vote pour décider si l’affaire du Bastion Apache devrait être de nouveau entendue en session plénière, ce qui signifie que la Cour pourrait entendre l’affaire devant une Cour complète de 11 juges au lieu des 3 du jury précédent.

« L’opinion du jury est, comme l’a dit le Juge Berzon, ‘illogique’, ‘incohérente’, ‘viciée’ et ‘absurde’, dit Luke Goodrich, vice-président et conseiller à Becket, qui représente le Bastion Apache. « La décision est en conflit avec les décisions d’autres circuits et de la Cour Suprême, et c’est une très mauvaise interprétation de la loi. Donc, nous nous attendons à ce que ce soit corrigé – si ce n’est par le 9ème Circuit en session plénière, au moins par la Cour Suprême. »

Le 9ème Circuit devrait voter sur une nouvelle audience début octobre. S’ils tombent d’accord pour réentendre l’affaire, ils décideront d’une nouvelle audience à San Francisco. S’ils refusent de réentendre l’affaire – ce qui signifie que la décision du premier jury serait maintenue – le Bastion Apache fera appel auprès de la Cour Suprême des Etats-Unis.

En plus de la firme Becket, le Bastion Apache est représenté par les avocats Michael Nixon et Bill Carpenter.

Pour plus d’informations ou pour une interview avec un avocat de Becket, prendre contact avec Ryan Colby, à media@becketlaw.org ou +1 202-349-7219. Des interviews peuvent être organisées en Anglais, Chinois, Français, Allemand, Portugais, Russe et Espagnol.

Informations complémentaires :

§ Décision du 9ème Circuit dans l’affaire Bastion Apache contre Etats-Unis (24 juin 2022)

§ Kit pour médias pour Bastion Apache contre Etats-Unis (images, vidéo et B-roll. Crédits : membres du Bastion Apache et leurs familles, Becket, Robin Silver Photography et Russ McSpadden)

§ Lettre d’Ouverture de Becket à la Cour d’Appel du Neuvième Circuit (18 mars 2021)

§ Page de l’affaire Bastion Apache contre Etats-Unis (communiqués de presse et documents légaux)


Par le Bastion Apache [Apache Stronghold]
Publié par Censored News
Le 14 juillet 2022
Traduction Christine Prat, CSIA-Nitassinan

Du 21 au 24 juillet, des Apaches de l’Ouest et leurs soutiens devaient se rassembler dans l’est de l’Arizona pour honorer les sites sacrés Apaches, en participant à la 31ème Course Sacrée Annuelle pour le Mont Graham.

La course a été créée en 1991 par le Dr. Wendsler Nosie Sr., ex-Président Tribal des Apaches San Carlos, et dirigeant de l’association à but non-lucratif, le Bastion Apache. La course de quatre jours et la prière devaient commencer au Monument du Vieux San Carlos ( http://apache-stronghold.com/maps.html ) et se terminer au sommet du Mont Graham (Dził Nchaa Si An, en langue Apache), une oasis dans le ciel, entourée par une « mer » du désert de Sonora.

Le public était invité à participer avec respect et à soutenir l’évènement. Des prières de bien-être et de solidarité étaient les bienvenues.

La Course Sacrée pour le Mont Graham doit attirer l’attention sur l’occupation toujours en cours de la montagne, pour des recherches scientifiques par des universités et des institutions, entre autres le Vatican, l’Université d’Arizona, l’Université d’Etat de l’Ohio, Notre Dame, l’Institut allemand Max Planck et l’observatoire Astrophysique italien Arcetri.

Depuis la fin des années 1970, des astronomes Jésuites ont cherché à utiliser cette montagne sacrée et écologiquement unique, pour poursuivre leur propre recherche scientifique, y compris la recherche de vie extraterrestre par l’Église.

En dépit d’une opposition constante des Apaches aux télescopes sur le Mont Graham, aucun Pape n’a encore rencontré ou écouté directement le gouvernement Tribal Apache San Carlos, ni les Dirigeants Spirituels Apaches. Encore en 2018, le représentant du bureau du Vatican, le Cardinal Sean Patrick O’Malley, a assuré les Apaches de San Carlos que le Saint Siège « fournirait le suivi approprié. »

Quatre ans plus tard, et des décennies depuis que le Vatican a commencé son occupation, le Pape doit toujours tendre la main à la Tribu Apache San Carlos.

Contacts :

Dr. Wendsler Nosie Sr., Bastion Apache, apaches4ss@yahoo.com

Joel Helfrich, Mount Graham Coalition, jh002d@hotmail.com

Par le Bastion Apache (Apache Stronghold)
Publié par Censored News
5 mars 2021
Traduction Christine Prat

Contact :
Dr. Wendsler Nosie Sr., Apache Stronghold, apaches4ss@yahoo.com
Michael V. Nixon, J.D., michaelvnixon@yahoo.com

OAK FLAT, Arizona – Cet après-midi, la Cour d’Appel du 9ème Circuit a rejeté l’appel du Bastion Apache, de la décision du 12 février 2021 du Juge Steven Logan, de la Cour de District. La Cour d’Appel a refusé d’accéder à la requête du Bastion Apache par un vote de 2 contre 1, à cause du retrait de dernière minute, par le Service des Forêts, de sa Déclaration Finale d’Impact Environnemental. Avant le retrait, l’abandon d’Oak Flat devait avoir lieu le 11 mars 2021. La Cour d’Appel est tombée dans ce truc du Service des Forêts, bien que le Juge Bumatay ait fait remarquer que « La Cour Suprême ait récemment suggéré que nous n’acquiesçons pas à de telles tactiques. »

Néanmoins, la Cour d’Appel a décidé ainsi parce que « le Gouvernement a aussi déclaré, sous peine de parjure, que le Service de Forêts des Etats-Unis ‘préviendra le Bastion Apache 30 jours à l’avance’ de la publication d’une nouvelle Déclaration Finale d’Impact Environnemental. Cela signifie que le Bastion Apache n’a pas démontré avoir ‘besoin de secours dans les 21 jours, pour éviter des torts irréparables’ à la suite de sa requête d’urgence. »

Mais les magistrats ont ajouté que « de ce fait, un examen des justifications de la requête du Bastion Apache d’une injonction préliminaire – rejetée par la cour de district et actuellement pendante en appel – est prématuré. Nous n’exprimons pas d’opinion sur les justifications. Le calendrier établit préalablement reste en effet. »

« Le Bastion Apache a fait reculer les Etats-Unis sur le bradage de notre Chi’chil Bildagoteel sacré. Cette décision n’était pas inattendue » dit l’ex-Président de la Tribu Apache San Carlos et dirigeant du Bastion Apache, le Dr. Wendsler Nosie Sr. Nous sommes grandement encouragés par le fait que la Cour d’Appel continue d’écouter nos soucis à propos d’un calendrier accéléré s’achevant le 6 mai. Ça n’a été qu’un cauchemar depuis le premier jour. »

« Bien que le rejet de secours urgent soit décevant, il y a de fortes raisons de penser que le Bastion Apache finira par gagner dans cette affaire » dit l’avocat de Becket Law, Luke Goodrich, qui représente le Bastion Apache en appel.

Le Juge de la Cour d’Appel Bumatay a écrit dans la Décision :

« Pour beaucoup de gens, la tradition religieuse et spirituelle fait partie de leurs héritages les plus précieux. Il en va de même pour les Apaches de l’Ouest. Depuis des centaines d’années, ils ont pratiqué leur religion sur un lieu dans la Forêt Nationale de Tonto, en Arizona, qu’ils croient être le site le plus sacré – Oak Flat. …Ce n’est pas une surestimation que de dire qu’Oak Flat est l’élément vital spirituel des Apaches de l’Ouest, ce qui les connecte au Créateur depuis bien avant la fondation de la Nation. …Le Congrès a décidé, en des termes clairs, que le gouvernement ne peut pas imposer un fardeau trop lourd sur l’exercice de la religion, sauf pour une raison impérieuse et par les moyens les plus limités. Voir 42 U.S.C. § 2000bb-1(a). …Ceci est de toute évidence un lourd fardeau sur l’exercice de leur religion, et un que le Gouvernement n’a pas essayé de justifier. Et les promesses du Gouvernement de délai de la onzième heure, et la consultation des Apaches de l’Ouest ne suffisent pas pour apaiser la menace de tort irréparable. La loi permet aux Apaches de l’Ouest plus que des promesses. …Le Bastion Apache a établi une forte vraisemblance de succès sur la validité de ses arguments. » …

Le Juge Bumatay a ajouté,

« Le Juge Gorsuch écrivit qu’il est question d’un fardeau trop lourd quand le gouvernement « empêche le plaignant de participer à une activité motivée par une croyance religieuse sincère. » …Dans cet esprit, ce n’est pas une affaire difficile. …Les activités minières de Resolution Copper ne feront pas qu’exclure les Apaches de l’Ouest temporairement d’Oak Flat, ou seulement d’y interrompre l’exercice de leur foi. Mais Resolution Copper va transformer Oak Flat en un cratère de 3,6 km de large et de plus de 300 m de profondeurs. …La pratique de la religion des Apaches de l’Ouest à Oak Flat ne sera pas seulement rendue plus difficile – elle sera oblitérée. Tout simplement, le transfert du terrain rendra l’essentiel des pratiques religieuses des Apaches de l’Ouest impossibles, et leur méthode fondamentale de faire l’expérience du divin non-existante. …Notre Constitution et nos lois ont rendu la protection de la liberté religieuse fondamentale. Le Bastion Apache a clairement établi que l’exercice de la religion des Apaches de l’Ouest sera lourdement touché par les actions du Gouvernement ici. »

« L’intervention de dernière minute du Gouvernement des Etats-Unis dans ses sales affaires à Oak Flat n’a fait que mettre une pause temporaire à l’appel urgent devant la Cour du 9ème Circuit » dit l’avocat du Bastion Apache Michael Nixon. « Tandis que le Gouvernement est remanié, nous espérons un accord plus juste en justice, pour la liberté religieuse des Apaches, et pour leurs droits selon le Traité de 1852 sur la terre d’Oak Flat. »

Notez que le Lis Pendens du Bastion Apache sur le titre de propriété d’Oak Flat au Tribunal du Comté de Pinal, à Florence, est toujours en effet.

Par le Bastion Apache
Publié par Indigenous Action Media
Et par Censored News
Le 1er mars 2021
Traduction Christine Prat

Contacts : Dr. Wendsler Nosie Sr., Apache Stronghold, apaches4ss@yahoo.com
Michael V. Nixon, J.D., michaelvnixon@yahoo.com

COMMUNIQUÉ:

LE SERVICE DES FORÊTS SUSPEND L’ABANDON À RIO TINTO DE LA TERRE SACRÉE D’OAK FLAT « POUR PLUSIEURS MOIS. »

OAK FLAT, Arizona – Le Service des Forêts a annoncé ce matin qu’il « abrogerait » la Déclaration Finale d’Impact Environnemental du 15 janvier 2021, qui déclencha le compte à rebours de 60 jours avant l’abandon d’Oak Flat. Mais le Service des Forêts ajouta que « de telles consultations prennent généralement plusieurs mois. »

« Ils tentent seulement une retraite stratégique temporaire » dit le dirigeant du Bastion Apache [Apache Stronghold] et ex-Président Tribal des Apaches de San Carlos, Wendsler Nosie, Sr. « Ils ont toujours l’intention d’essayer de brader notre terre sacrée. »

L’avocat du Bastion Apache Luke Goodrich, de Becket Law, dit : « Le Gouvernement n’a annoncé son abrogation de la Déclaration Finale d’Impact Environnemental pour Oak Flat, que 6 heures avant l’échéance pour répondre à l’appel en urgence du Bastion Apache. Ce n’est pas une coïncidence. Le Gouvernement sait que la destruction d’Oak Flat viole la loi fédérale. Il sait qu’il ne peut la justifier devant un tribunal. Alors, il opère une retraite – temporairement. Mais une retraite temporaire ne résout pas le problème. Le gouvernement projette toujours le transfère et la destruction d’Oak Flat. Oak Flat a toujours besoin de protection légale. Et si le Gouvernement est de bonne foi, il ne devrait pas s’opposer à une décision d’un tribunal de protéger Oak Flat tandis que le contentieux est en cours. »

La Cour de District des Etats-Unis a bien trouvé que « l’importance d’Oak Flat pour les Apaches de l’Ouest ne saurait être sous-estimée » et que la destruction imminente d’Oak Flat « sera totalement dévastatrice pour l’élément vital de la vie spirituelle des Apaches de l’Ouest. » Cependant, la Cour d’Appel du 9ème Circuit doit encore renverser la décision inappropriée de la Cour de District stipulant que les Apaches n’ont pas de protections Constitutionnelles de leurs droits religieux et que le Gouvernement des Etats-Unis n’a pas de Responsabilité Fiduciaire envers les Apaches, bien que le Traité de 1852 garantisse aux Apaches « la prospérité et le bonheur. »

« Oak Flat est toujours dans le couloir de la mort » dit l’avocat du Bastion Apache Michael Nixon, « L’annonce du Service des Forêts est la bienvenue, mais n’a pas beaucoup de signification réelle, parce qu’ils ne font que changer la date d’exécution pour pouvoir faire pression sur les Apaches et les forcer un peu plus. C’est déraisonnable. »

Après avoir détruit un site sacré dans les Gorges de Juukan, en Australie, le 20 mai 2020, le 9 décembre 2020, le Président de Rio Tinto Simon Thompson promit que « en tant qu’entreprise, nous devons apprendre de cet évènement pour nous assurer que la destruction de sites d’une telle importance archéologique et culturelle, ne se reproduira plus jamais. »

L’annonce d’aujourd’hui ne fait rien pour changer le fait que Rio Tinto et le Service des Forêts ont toujours l’intention de brader Oak Flat. Ils essaient seulement de donner un petit coup de frein tout en avançant vers leur but de répéter leur comédie des Gorges de Juukan à Oak Flat.

Plus d’informations :
En français
Site du Bastion Apache
Instagram : @protectoakflat
Twitter : @SaveOakFlat

Par Brenda Norrell
Photos ©Steve Pavey
Censored News
13 mars 2020
Traduction Christine Prat

Voir plus bas la traduction du discours de Naelyn au Congrès. Voir aussi mes interviews de Naelyn Pike et Wendsler Nosie Sr. de 2015, vidéos sous-titrées en français et article.

WASHINGTON, D.C. – Naelyn Pike, Apache du Bastion Apache, a témoigné lors d’une audition au Congrès pour Sauver Oak Flat, affirmant avec force que les Apaches ne se laisseraient pas réduire au silence et que les jeunes combattront pour leur futur.

« Je suis fière d’être membre du Bastion Apache » dit Naelyn jeudi [12 mars 2020]. « Par des massacres, la déportation forcée de nos terres, et en envoyant les enfants dans des pensionnats éloignés, les Etats-Unis ont essayé d’étouffer les voix Autochtones et de supprimer notre culture. Je suis ici aujourd’hui pour dire que la prochaine génération ne sera pas réduite au silence. La jeunesse Autochtone comprend que c’est sa responsabilité de rester fièrement unis et d’assurer que notre culture soit protégée pour nos enfants et les enfants de nos enfants. »

Naelyn Pike dit que des cérémonies Apaches avaient lieu sur la terre sacrée d’Oak Flat. Ce site sacré serait détruit par la mine projetée par Resolution Copper, en conséquence d’un accord conclut hors de l’attention du public par les Etats-Unis.

« Si Resolution Copper a la possibilité de développer cette mine à Oak Flat, mes futurs enfants et petits-enfants ne pourront jamais voir la beauté et sentir le pouvoir de Chi’chil Bildagoteel. Ils ne pourront jamais récolter les glands et les baies pour nourrir leurs familles. Ils ne pourront jamais utiliser les herbes médicinales pour guérir naturellement. Ils n’entendront jamais l’écho, ni ne verront jamais les silhouettes des Gaans dans les canyons. »

TEMOIGNAGE DE NAELYN PIKE AU CONGRES

Le Témoignage écrit de Naelyn Pike, responsable de la Jeunesse du Bastion Apache, pour le Sous-comité pour les Ressources Naturelles de la Chambre des Représentants pour les Peuples Autochtones des Etats-Unis, sur « Les Effets Environnementaux Irréparables et les Impacts Culturels du Projet de Mine de Resolution Copper », 12 mars 2020.

Je m’appelle Naelyn Pike, et c’est un honneur pour moi de témoigner aujourd’hui devant le Sous-comité, au nom de la jeunesse Apache. J’ai voyagé jusqu’ici, pour témoigner, de la Réserve Apache de San Carlos, dans le sud-est rural de l’Arizona. Je suis Apache Chiricahua, et ma famille vit dans ce qui est maintenant le Sud-est de l’Arizona, depuis des temps immémoriaux.

A la fin des années 1800, les Etats-Unis ont déporté par la force mon peuple de sa terre et ont conduit les Apaches à la Réserve, où ils ont été faits prisonniers de guerre. Alors que nous avons été forcés de quitter nos lieux sacrés à la pointe du fusil, ces sites n’ont pas perdu leur connexion spirituelle, culturelle et historique avec les Apaches. Au moins huit Clans Apaches et deux Bandes Apaches de l’Ouest ont une histoire prouvée par des documents, dans la région aujourd’hui connue sous les noms d’Oak Flat et d’Apache Leap.

Les gens de notre peuple ont vécu, prié et sont décédés dans la région d’Oak Flat et de la Forêt Nationale de Tonto depuis des siècles. Apache Leap doit son nom au fait que des guerriers Apaches ont préféré en sauter pour mourir plutôt que d’être tués par la Cavalerie des Etats-Unis. Ces lieux ont fait de nous ce que nous sommes aujourd’hui.

Je suis ici aujourd’hui pour défendre ma terre, ma culture et mon foyer, au nom de la prochaine génération et des générations qui viendront après moi.

HISTORIQUE : En 2014, le Congrès a adopté la ‘Loi de Ré Autorisation pour la Défense Nationale’ (NDAA) [loi d’autorisation du budget de la Défense Nationale, qui devait absolument être adoptée, et à laquelle des Représentants Républicains ont ajouté une section qui n’avait rien à voir – NdT], dans laquelle a été inclue la Section 3003, ‘Echange de Terrains dans le Sud-est de l’Arizona’. Cette disposition donnait plus de 900 hectares de terre du Service des Forêts des Etats-Unis à Resolution Copper, un conglomérat étranger, en échange de terres en propriété privée, qui seraient gérées par le Service des Forêts et le Bureau de Gestion du Territoire.

La terre que le Congrès a donné à Resolution Copper inclut Chi’chil Bildagoteel, ou ‘Oak Flat’. Resolution Copper projette d’utiliser la technique d’explosion par blocs pour extraire le minerai du sous-sol. Ce projet détruira la zone et laissera un énorme cratère. Oak Flat sera détruit. Les sources naturelles et l’eau vitale seront pour toujours empoisonnées ou épuisées, et une infrastructure énorme, comprenant des pipelines, sera construite sous Apache Leap.

Je ne peux certainement pas exagérer à quel point ceci sera destructeur pour notre terre sacrée. Les Autochtones se sont battus sans relâche depuis 2005 pour essayer d’empêcher l’échange de terre d’entrer dans la loi. Malgré l’immense opposition tribale, environnementale et religieuse, le Congrès a introduit l’échange de terres dans la loi sur la NDAA [loi d’autorisation du budget de la Défense Nationale], qui devait absolument être adoptée, en 2014. Quand l’échange de terres est devenu loi, les Apaches et nos alliés n’ont pas cessé de combattre pour protéger notre terre.

La Loi Sauvez Oak Flat (H.R. 665 et S. 173) annule la Section 3003 et assure qu’il n’y aura pas d’activités minières destructrices dans notre terre sacrée.

La CONNEXION SPIRITUELLE

Chi’chil Bildagoteel est chez moi, c’est qui je suis et c’est où je suis libre d’être Apache. Les Apaches sont profondément liés à nos traditions et à la terre que nous appelons nôtre depuis que nous y avons été mis par Usen, le Créateur. Les Apaches viennent à Oak Flat pour participer aux cérémonies de la Terre Sacrée et de Danse du Lever du Soleil [Sunrise Dance : cérémonie de passage des jeunes filles à l’âge adulte], pour prier, pour récolter des herbes médicinales et des objets cérémoniels, et pour rechercher la paix et la purification personnelles.

Mon arrière-grand-mère et mes ancêtres vivaient le long de la crête d’Oak Flat et de la rivière qui coule du nord. Ils se sont battus pour conserver Oak Flat et Apache Leap. C’était chez eux, le lieu où Usen avait mis le Gaan pour apporter la bénédiction aux gens. Je ressens toujours une forte connexion spirituelle à notre Mère la Terre et à Usen quand je suis à Oak Flat.

C’est qui je suis et où je suis libre d’être Apache. Oak Flat, c’est où les Apaches peuvent pratiquer notre culture, se connecter avec nos ancêtres, et vivre la connexion spirituelle à la terre et au Créateur. Ce n’est pas seulement le vent sur mon visage ou mes pieds touchant le sol, ce sont les esprits qui parlent par le vent pour nous montrer qu’ils sont ici avec nous, et mes pieds qui éveillent la terre, pour dire aux esprits que nous sommes toujours là, et que nous continuons le combat, et ne sommes pas prêts à renoncer.

Quand je suis à Oak Flat, je vois avec quoi le Créateur nous a bénis et que Usen a touché ce lieu. Je le ressens dans mon cœur et je comprends pourquoi mon arrière-grand-mère et ses gens se sont battus pour Oak Flat et Apache Leap. C’est mon site sacré aussi. Usen a touché ces lieux sacrés et je suis ici pour que ce soit gardé.

Pendant toute mon existence, j’étais toujours ramenée à Oak Flat. Ma famille s’y rassemblait pour prier et pour des cérémonies. Quand c’était la saison des glands et des baies rouges, on m’emmenait à Oak Flat pour récolter notre nourriture traditionnelle. Avec ce que nous récoltions, nous pouvions nourrir nos familles. C’est comme cela que j’ai pu apprendre à être une jeune fille Apache et à vivre notre culture. Les glands, les baies et les plantes médicinales ne peuvent jamais être remplacés. Ils ne peuvent pas non plus être transportés dans un lieu différent. Usen a planté ces herbes et ces plantes à cet endroit, pour une raison précise.

Pour moi, Oak Flat est chez moi, et ce sera toujours chez moi.

CÉRÉMONIE DU LEVER DU SOLEIL [SUNRISE CEREMONY]. Oak Flat est un des lieux sacrés où les Apaches tiennent la cérémonie de passage appelée ‘Sunrise Ceremony’ pour les jeunes filles qui entrent dans leur âge de femme. La cérémonie commence quand une jeune fille va sur le lieu sacré et construit un wickiup, qui devient sa nouvelle demeure pour le voyage à venir.

Le premier jour de ma cérémonie, j’ai fait quatre pains Apaches pour l’homme-médecine et mes parrain et marraine. Ma marraine m’a aidée à m’habiller dans le costume traditionnel et est restée avec moi pendant toute la cérémonie. Le deuxième jour de la cérémonie, je me suis réveillée quand le soleil se levait. J’ai dansé et prié avec ma marraine, mon parrain, et mon compagnon près de moi. J’ai dansé pour le soleil, pour le Créateur. J’ai fermement frappé le sol de ma canne au tempo des tambours pour éveiller la montagne sacrée, les esprits et les Gaans – aussi appelés Anges – pour les ramener à la vie.

Sans le pouvoir des Gaans, les Apaches ne peuvent pas réaliser leurs cérémonies. J’ai éveillé les Gaans et dansé à leur côté, et les larmes coulaient sur mon visage. Le troisième jour, mon compagnon et moi dansions sous les quatre piliers sacrés. Ce jour est celui où je suis devenue la femme peinte en blanc. Mon parrain et les Gaans m’ont peinte avec la Glesh. Dans notre histoire de la création, la femme peinte en blanc est sortie de la terre, couverte de cendres blanches de la surface de la terre. Être peinte avec la Glesh représente la femme peinte en blanc et son entrée dans une nouvelle vie. La peinture moule et colle les prières et les bénédictions de la cérémonie sur moi. Mon visage étant complètement couvert, ma marraine a essuyé mes yeux avec un mouchoir. Une fois que mes yeux étaient ouverts, j’ai regardé le monde, plus comme une petite fille, mais comme une femme qui avait changé.

A la fin de ma danse, ma famille et mes amis m’ont félicitée. Nous avons tous pleuré, parce que je n’étais plus une petite fille, maintenant, j’étais une femme. Le dernier jour de ma cérémonie, ma grand-mère m’a déshabillée et m’a emmenée au cours d’eau pour me baigner. Pendant qu’elle lavait mes cheveux, un petit colibri vert a volé juste devant nous et a tourné au-dessus de nous jusqu’à ce qu’il s’envole vers le ciel. Je savais que c’était une grande bénédiction. J’ai remis mes vêtements de tous les jours et nous sommes retournées au camp. J’étais devenue une femme et je marchais dans les pas des jeunes filles Apaches qui l’avaient fait avant moi. Ma cérémonie n’est qu’une partie du mode de vie Apache. C’est notre droit à la liberté religieuse de pouvoir pratiquer ces cérémonies dans ces sites sacrés. Comment pourrions-nous pratiquer nos cérémonies à Oak Flat, si c’est détruit ?

Comment les futurs filles et garçons Apaches sauront-ils ce que c’est qu’être Apache, sauront-ils ce qu’est notre foyer quand il aura disparu ?

L’IMPACT SUR LA JEUNESSE

Je suis fière d’être membre du Bastion Apache et de résister, et de faire entendre ma voix au nom des Apaches et d’autres jeunes Autochtones. Les jeunes résistent aujourd’hui pour protéger notre culture et un mode de vie qui a été attaqué depuis trop longtemps. Par des massacres, par la déportation forcée et en envoyant les enfants dans des pensionnats éloignés, les Etats-Unis ont essayé d’étouffer les Voix Autochtones et d’annihiler notre culture. Je suis ici aujourd’hui pour dire que la prochaine génération ne sera pas réduite au silence. La jeunesse Autochtone comprend que c’est maintenant notre responsabilité d’être fièrement unis et d’assurer que notre culture sera protégée pour nos enfants et les enfants de nos enfants.

Si Resolution Copper a la possibilité de développer la mine à Oak Flat, mes enfants et petits-enfants à venir ne pourront jamais voir la beauté et ressentir la puissance de Chi’chil Bildagoteel. Ils ne pourront jamais récolter les glands et les baies pour nourrir leurs familles. Ils ne pourront jamais utiliser les herbes médicinales pour guérir naturellement. Ils n’entendront jamais l’écho et ne verront jamais les silhouettes des Gaans dans les canyons.

Ils ne pourront jamais ressentir la connexion de la Voie de Usen de la façon dont je la sens aujourd’hui, si Resolution Copper est autorisé à détruire Oak Flat. Dans la Déclaration d’Impact Environnemental, la Forêt Nationale de Tonto parle du mode de vie Apache au passé, comme si c’était de l’histoire ancienne. J’espère que le Congrès comprend que le mode de vie Apache n’est pas seulement de l’histoire, mais aussi le présent et le futur. Nous sommes vivants et nous respirons encore. Notre culture et nos traditions sont tout à fait vivantes, et nous prions chaque jour pour que ça continue.

CONCLUSION

La Déclaration d’Impact Environnemental montre clairement que le projet de mine de Resolution Copper détruira la région d’Oak Flat. La technique d’explosion par blocs annihilera la nature du terrain, son écologie et ses pouvoirs sacrés, pour toujours. Le Congrès a la possibilité d’ouvrir une voie entre les nations tribales et le gouvernement fédéral, pour construire une vie meilleure pour notre peuple et être à la hauteur de sa responsabilité de protecteur. Ce pays a été créé pour que les citoyens croient au Rêve Américain. En tant que prisonniers des Etats-Unis, les Autochtones ont été exclus de ce rêve. Ce rêve continue d’esquiver les Autochtones jusqu’à ce jour. Nous combattons toujours pour exercer nos droits selon le Premier Amendement et notre culture. Notre droit religieux a été rayé par la Section 3003. Le Congrès a le pouvoir de faire la différence. Je demande instamment au Comité et au Congrès dans son ensemble de soutenir la jeunesse Autochtone, de réagir pour notre culture et de rendre la justice aux Autochtones.

Christine Prat, CSIA-nitassinan
In English on Censored News
2 septembre 2019

D’après le site de l’USDA (Ministère de l’Agriculture des Etats-Unis, dont dépend le Service des Forêts), la Forêt Nationale de Tonto prépare une Déclaration d’Impact Environnemental (EIS) pour deux actions liées au projet de mine de cuivre de Resolution Copper, dont l’une est un “échange de terres” pour le territoire pris à Oak Flat. Les “actions” sont indiquées sur le site de l’USDA :

Déclaration d’Impact Environnemental pour Le Projet de Resolution Copper et l’Echange de Terre

  • “Approbation d’un plan général d’opérations soumis par la Société Minière Resolution Copper, LLC, qui entrainerait un chamboulement de la surface de terres du Système des Forêts Nationales, suite aux opérations d’extraction, lequel est une conséquence raisonnable de l’extraction, du transport et du traitement du cuivre et du molybdène.
    • Le projet de la mine créerait l’une des plus grandes mines de cuivre de Etats-Unis, avec une surface de chamboulement d’environs 28,5 km².
    • Ce serait aussi l’une des mines les plus profondes des Etats-Unis, avec des travaux d’extraction allant jusqu’à plus de 2000 mètres sous terre.
  • “Mise en place d’un échange de terres de la Parcelle Fédérale d’Oak Flat (plus de 10 km² de terre du Service des Forêts) contre huit parcelles disséminées dans tout l’Arizona (25 km² de terres privées appartenant actuellement à Resolution Copper), ainsi que préconisé par la Section 3003 de la Loi d’Autorisation de la Défense Nationale (NDAA) pour l’année fiscale de 2015.”

Le Projet de Déclaration d’Impact Environnemental (DEIS) a été rendu public le 9 août 2019. La journaliste Elizabeth Whitman à écrit un article publié dans le Phoenix New Times le 14 août 2019, sous le titre :

“UN NOUVEAU RAPPORT FOURNIT DES DETAILS TERRIFIANTS SUR LES DESTRUCTIONS MINIERES PREVUES POUR OAK FLAT”

Bien que l’USDA (Ministère de l’Agriculture) affirme sur son site que la publication du “DEIS initie une période de 90 jours – du 10 août au 7 novembre 2019 – pour les commentaires du public, il a été dit récemment que le Service des Forêts exerçait des pressions pour changer la loi, afin de supprimer l’obligation de commentaires du public et de Déclaration d’Impact. Ça ferait du Service des Forêts la seule autorité apte à décider d’autoriser les compagnies minières à détruire les terres qu’elles convoitent. Pour le moment, le Service des Forêts doit encore établir une Déclaration d’Impact Environnemental (EIS) définitive et publier un projet de Rapport de Décision (ROD), et ils comptent le faire au cours de l’été 2020. Le Rapport de Décision final devrait être publié au cours de l’hiver 2020/2021. D’après le site de l’USDA (Ministère de l’Agriculture), “L’Echange de Terres sera entièrement réalisé au plus tard dans les 60 jours suivant la publication de la Déclaration d’Impact Environnemental (EIS) définitive”.

LE BASTION APACHE A PUBLIE UN APPEL URGENT SUR SON SITE le jour où le DEIS a été publié :

Les Droits Humains, les Droits Religieux ont été Violés

Le plus grand péché jamais commis dans le monde a été réalisé par les Sénateurs d’Arizona McCain et Flake, et les Représentants Kirkpatrick et Gosar, d’Arizona, en faisant passer l’Echange de Terres du Sud-est de l’Arizona dans la Loi d’Autorisation de la Défense Nationale (en 2015). Nous appelons les représentants de toutes les fois religieuses, et les vétérans de l’armée [là, je traduis, mais je décline toute responsabilité – NdT], parce que ce pays a été fondé sur la liberté d’expression, de religion, de culte, qui ont été bradées à une compagnie étrangère.
“Ils ont déclaré la guerre à notre religion, nous devons résister dans l’unité et combattre jusqu’à la dernière extrémité, parce qu’il s’agit d’une guerre sacrée.”
Wendsler Nosie Sr., opposant de toujours à l’Echange de Terres du Sud-est de l’Arizona et ex-Président et membre du Conseil de la Tribu Apache de San Carlos.

“Nous nous souvenons de ceux qui se sont sacrifiés et ont défendu notre peuple. Nous évoquons nos grands dirigeants et leur respect pour ceux qui connaissent la liberté. Nous devons guider notre peuple pour, une fois de plus, tenir notre destin dans nos mains. Je défie chacun d’entre nous de surmonter l’oppression et d’entamer le processus pour croire en nous-mêmes.”
“Ce doit être le premier pas… Usen [le Créateur], nous demandons ta bénédiction pour guider notre direction présente et à venir afin que nos enfants et ceux encore à naître héritent notre Mode de Vie Apache.” – Wendsler Nosie Sr.

Pour les Apaches de la Réserve de San Carlos, Oak Flat [Chi’Ch’il Bildagoteel] est sacré. Ça inclut une falaise appelée ‘Apache Leap’, d’où environs 70 Apaches sont supposés avoir sauté et s’être tués plutôt que de se livrer à la Cavalerie, il y a environs 100 ans. Oak Flat est aussi un lieu de cérémonies, en particulier la cérémonie ‘de passage à l’âge adulte’ des jeunes filles. “C’est l’endroit où notre religion est née” dit Naelyn Pike, activiste du Bastion Apache et petite-fille de Wendsler Nosie Sr., citée sur le site ‘Sacred Land Film Project‘, “Qui sommes-nous, sans ces lieux sacrés ?”

Oak Flat est aussi un lieu où des gens viennent observer des espèces d’oiseaux rares, dont certaines n’existent nulle part ailleurs. C’est aussi le principal centre d’entrainement des alpinistes de tous les Etats-Unis, et généralement connu comme lieu de loisirs. Un décret du Président Eisenhower de 1955 a fermé Oak Flat à l’industrie minière et désigné la région environnante comme territoire publique… sous l’autorité du Service des Forêts des Etats-Unis. Le décret a été reconduit en 1971.

En 2014, feu le Sénateur et ex-candidat aux présidentielles John McCain a réussi à glisser un article sur “l’échange de terres” d’Oak Flat, dans un projet de loi de finances militaires qui devait passer à tout prix. McCain avait promis le site à Rio Tinto, l’un des principaux contributeurs à sa campagne. Rio Tinto a été fondée au Canada en 1873, et après de nombreuses reprises et fusions, est actuellement britannique. Sous le nom de Resolution Copper, elle est supposée développer le projet avec – pour 45% – la compagnie australienne BHP.

Depuis, la résistance n’a jamais cessé. Les Apaches ont été rejoints et soutenus par des organisations écologistes et des résidents de la région. (Sans compter les soutiens étrangers comme le CSIA-nitassinan).

La publication du Projet de Déclaration (DEIS) a rendu les angoisses plus urgentes. Dans son article publié le 14 août 2019 dans le Phoenix New Times, Elizabeth Whitman écrit: “[Le cratère] serait d’abord relativement petit, puis s’étendrait. A la 41ème année, le cratère devrait atteindre près de 3 km de large, et s’enfoncerait jusqu’à des profondeurs allant de 244 m à 340 m, entrainant Oak Flat dans son effondrement.” Elle ajoute “entretemps, les abominables déchets toxiques laissés par l’extraction de 18 millions de tonnes de cuivre d’un milliard de tonnes de minerai, seraient jetés et peut-être conservés – on ne sait comment, on ne sait où – dans les environs de Superior, une petite ville à une heure de route de Phoenix. Petit à petit, l’eau polluée fuirait dans l’environnement.” Elle ajoute “les opérations d’extraction pourraient consommer l’équivalent de deux fois Apache Lake d’eau, transportée du Fleuve Colorado [qui n’est déjà plus un fleuve, tant d’eau a été pompée qu’il n’atteint plus l’océan – NdT] et soustraite aux précieuses réserves d’eau souterraines, ce qui pourrait changer le cours des fleuves et des sources.” Bien entendu, les habitats des espèces menacées seraient chamboulés, peut-être détruits.

La résistance va s’intensifier. Les critiques disent qu’il faudra beaucoup plus de temps pour étudier tous les détails du rapport. Roger Featherstone, directeur de l’ Arizona Mining Reform Coalition, ajouta, selon l’article d’Elizabeth Whitman, “Nous déchirerons ce document et préparerons nos commentaires détaillés. Nous serons actifs dans toutes les réunions publiques ; nous aurons nos propres réunions. Donc, il y aura beaucoup d’activité dans les mois à venir”.

Lire (en anglais) l’article d’Elizabeth Whitman dans le Phoenix New Times.

Les Apaches de San Carlos ont besoin de votre soutien. Les gens qui se préoccupent de l’environnement ont besoin de votre soutien. Allez sur le site du Bastion Apache !

Sources (en anglais) :

Elizabeth Whitman, Phoenix New Times, August 14, 2019
Apache Stronghold http://apache-stronghold.com/
Sacred Land Film Project https://sacredland.org/oak-flat-united-states/
USDA site  Resolution Copper Project and Land Exchange Environmental Impact Statement

Et bien sûr, en français, tous les articles sur Oak Flat traduits sur ce site et mon interview de Wendsler Nosie Sr. et de Naelyn Pike à Oak Flat, en septembre 2015.

La seconde partie de l’intervention de Wendsler Nosie Sr. lors de la soirée organisée pour lui à Paris, par le CSIA, le 23 mars 2019. La division en plusieurs partie est mon initiative, pour des raisons de publication. Ce n’est ni le choix de M. Nosie, ni celui du CSIA.

Transcription et Traduction
Christine Prat, CSIA-nitassinan

Wendsler Nosie Sr. avait conclu, à la fin de ‘ma’ première partie, “C’est en 2006 que nous avons commencé à changer notre monde”. Il avait poursuivi :

“Avant cela, dans les années 1980, nous avions le problème du Mont Graham, notre site sacré qui était attaqué. Cette énorme montagne, dans la mesure où ça nous identifie, à la façon dont les gens décrivent les choses, n’est pas différente du Mont Sinaï. L’altitude du Mont atteint presque 3650 mètres, dans le désert. Alors, des gens de chez nous sont venus ici, en Europe, d’Amérique, avec plusieurs membres de la tribu.”

“Sur le Mont Graham, ils devaient construire 32 télescopes. Et il y avait de nombreuses universités américaines prestigieuses qui étaient impliquées. Et en Europe, l’Allemagne et l’Italie étaient impliquées. Alors, ces gens ont fait le voyage jusqu’ici. Je sais que beaucoup d’entre eux nous ont quitté depuis, et je sais qu’ils étaient très reconnaissants vis-à-vis des organisateurs en France. Ça a fait circuler la nouvelle en Europe. Je ne sais pas si vous le savez, mais le fait que la France ait été impliquée dans l’aide pour ce problème, a obligé l’Italie et l’Allemagne à répercuter l’histoire en Europe. Ils devaient se défendre. Ainsi, en Amérique, c’est devenu un problème mondial, et 8 ans plus tard, nous avons découvert que les Forces Aériennes Américaines étaient impliquées dans la construction d’un télescope, au centre des autres télescopes. Et ça concernait le laser. Le plan des Etats-Unis était d’utiliser les satellites, pour se servir du laser, parce que les principales armes de la prochaine génération seront les lasers. Alors, les Etats-Unis devaient avoir construit leur projet avant que le reste du monde découvre l’histoire de lasers. Et ils ont pu le faire en donnant ce que le gouvernement fédéral appelle une ‘exemption de la loi’. Il y a des lois qui doivent être suivies, mais pourquoi ont-ils fait une exemption de toutes les lois fédérales ? Pourquoi ?”

“Bon, je vais laisser là cette histoire pour le moment.”

“Donc, j’en arrive à Oak Flat. En 2002, une dispute a commencé à propos d’un autre de nos sites sacrés. Et il s’agissait d’extractivisme. La compagnie s’appelle Resolution Copper aux Etats-Unis. Mais c’est une filiale de Rio Tinto [une compagnie canadienne]. Alors, ils ont fait la même chose, le gouvernement fédéral a à nouveau accordé une exemption. Alors, une lumière a jailli ! A cause du Mont Graham, parce que dans l’affaire du Mont Graham différents pays étaient impliqués et qu’il y avait probablement un projet militaire. Alors, encore une fois, à Oak Flat, ils ont accordé une exemption. Si vous travaillez pour le gouvernement fédéral, il y a des lois qui doivent être appliquées avant que tout terrain puisse être transféré. Tous les Américains sont soumis à la loi. Alors, pourquoi est-ce que le Congrès des Etats-Unis a donné une exemption de toutes ces lois à une compagnie étrangère ?”

“Alors, quand je me suis plongé dans l’affaire plus profondément, comme j’avais fait pour le Mont Graham, nous avons découvert que 75% des minéraux qui seront extraits de cette terre, arriveront en Europe. Ensuite, nous avons également découvert que 4% des droits de propriété seraient détenus par la Chine. Il y a deux principaux minéraux dans ce site sacré. L’un est l’uranium, et ça doit être vendu à la Chine. Et la Chine devait le revendre à l’Iran. Et l’autre minéral a à voir avec le nettoyage d’armes de l’armée. Donc, ça nous ramène à l’Europe. C’est ce à quoi notre peuple doit faire face.”

“Ce qui est fou, c’est que ces minéraux sont dans nos montagnes sacrées. Ces sites sacrés sont notre langue, nos chants anciens, nos cérémonies. Alors, nos enfants, comme ma petite-fille [il indique une affiche de Naelyn Pike], avancent comme argument qu’en Amérique, si des gens ne croient pas complètement dans la Bible, ils peuvent venir dans cette région du monde et voir les références d’où vient la Bible, les sites sacrés [sic – voir note plus bas]. Ils peuvent revenir. Mais, comme vous l’avez vu dans la vidéo, le puits ouvert, pour le cuivre, c’est ce qui va arriver à notre montagne sacrée. Depuis ceux qui étaient là avant moi, jusqu’à mes parents, jusqu’à moi, nous avions la possibilité de toucher ces sites sacrés. Ma petite-fille a touché ce lieu. Mais elle n’est pas encore prête à avoir un enfant, mais je suis persuadé que ça arrivera probablement d’ici 5 ans. Et Resolution Copper s’apprête à nous ravir ce lieu en 2020. C’est pourquoi nos enfants disent ‘Pourquoi supposent-ils toujours que nous sommes différents ?’ Et ils disent ‘Ils sont venus en Amérique pour exprimer la liberté religieuse, et nos militaires se battent pour la liberté d’expression’, alors, ils me demandent ‘Pourquoi détruisent-ils la nôtre ?’ ”

“De tout ce que je sais, et je n’ai pas peur de le dire en Amérique, je l’ai déjà dit au Congrès – qui rassemble la plupart des dirigeants américains – ‘Alors, soyons honnêtes, l’Amérique a été fondée sur la tromperie’. On ne peut pas construire quoique ce soit sur une fondation qui n’existe pas. Alors, la seule façon dont nous réparerons l’Amérique, c’est de revenir au commencement. J’ai dit à la plupart des religions en Amérique ‘vous allez tout de suite au deuxième chapitre, mais jamais au premier chapitre, c’est-à-dire les Indiens. Ainsi, vous êtes induits en erreur, vous, tout le peuple d’Amérique’, mais probablement aussi le monde, et c’est une immense tromperie.”

Note: Les “lieux saints” en Europe sont Catholiques, vu que les papes s’y sont installés. Mais les lieux cités dans la Bible, et saints pour tous les Chrétiens, se trouvent pour la plupart en Palestine et ne sont certainement pas accessibles pour tout le monde, vu qu’ils sont occupés par l’armée israélienne, qui refoule la plupart des gens, surtout les pacifistes – chrétiens ou non (même juifs!).

LE PROJET DE RESOLUTION COPPER SELON LEUR PROPRE VIDEO

This is the second part of Wendsler Nosie Sr.’s speech, at the gathering organized for him in Paris by the CSIA, on March 23rd 2019. The division in several part is mine, from a publishing point of view, it is neither Mr. Nosie’s choice, nor that of the CSIA.

Transcript by
Christine Prat, for the CSIA

Wendsler Nosie Sr. had concluded, in the first part of his speech in Paris, “In 2006, is when we began to change our world”. Then he went on:

“Prior to that, in the 1980’s, we had the Mount Graham issue, our sacred site that was being under attack. This huge mountain, in the way we can identify to the way people describe things, is not different than Mount Sinai. And the elevation of the Mount almost reaches 12000 ft, in the desert. So, we had people who came here to Europe, from America, with several members of the tribe.”
“On Mount Graham, they were going to build 32 telescopes. And there were numbers of major universities in America involved. And then, in Europe, were Germany and Italy involved. So, the people made their trip here. I know a lot of these people are gone now, and I know they were very thankful to the organizers in France. It spread the word in Europe. I don’t know if you know, but by France being involved in helping in the issue, it made Italy and Germany have to carry the story in Europe. They had to start defending themselves. So, in America, as it became a world issue, 8 years later we found out that the United States Airforce was involved in building a telescope in the middle of the rest of the telescopes. And it had to do with lasers. The plan for the United States was to use the satellites, by using the lasers, because the next great weapon is lasers. So, the United States had to build the project before the rest of the world found out about the lasers. And they were able to do this by giving what is in the federal government called ‘an exemption from law’. There are laws to follow but why did they exempt it from all federal laws? Why? ”
“Ok, I am going to leave that story right here for now.”

“So, let me come to Oak Flat. In 2002, the argument started about another holy place of us. And it had to do with mining. The company in America is called Resolution Copper. But they are a subsidiary of Rio Tinto [a Canadian company]. So, the same action was taken, the federal government gave an exemption again. So, a light went off! Because of Mount Graham, because Mount Graham had different countries involved and a possible military project. So now, at Oak Flat, they gave an exemption. If you work at the federal government, there are laws to follow before any land is transferred. All Americans are subject to the law. So, why did the United States Congress give an exemption from all these laws to a foreign company?”
“So, when I got into it more, as I did for Mount Graham, we found that 75% of the minerals that will be taken from this land, will be coming to Europe. Then, we also found that, in the property rights, 4% will be hold by China. There are two main minerals in this holy place. One of them is uranium, and that’s going to be sold to China, and China was going to sell that to Iran. And the other mineral has to do with cleaning military weapons. So, this is what brings me to Europe again. This is what our people face.”
“What’s crazy is that those minerals sit in our holy mountains. These holy places are our language, our ancient songs, our ceremonies. So, our children, like my grand-daughter [he points at a poster of Naelyn Pike], their argument is ‘in America, if somebody doesn’t quite believe the Bible, they can come to this side of the world, and see the references of where the Bible comes from, the holy places [sic, see note below]. They can come back. But like you saw in the video, the open pit, with copper, that’s what is going to happen to our holy mountain.’ From the ones before me to my parents, to me, we had the opportunity to touch these holy places. So, my grand-daughter touched this place. But she is not ready to have a child yet, but I am sure it will probably happen in 5 years. And Resolution Copper is ready to take this place from us in 2020. So, this is where our children say ‘Why do they still assume we are different?’ Then, they say ‘they came to America to express freedom of religion, and our military fight for freedom of speech’, so, they ask me, ‘Why destroy ours?’ ”
“From everything that I know, and I am not afraid to say this in America, I have already said it to Congress – most of the leaders in America – ‘then let’s be truthful, America was founded on deception’. You can’t build anything on a foundation that is not there. So, the only way we are going to fix America, is go back to the beginning. I have told most of the religions in America ‘you always go to the second chapter, but you never go to the first chapter, which is the Indian people. So, you are still misled, the whole people of America’, and then also probably the world, and it is a great deception.”

Note: “holy places” in Europe are Catholic, as the popes have their official residence in Rome. But the holy sites named in the Bible are mostly in Palestine. They are certainly not accessible for everybody, as they are occupied by the Israeli Army, which denies access to most people, specially peace activists, Christian or not (even Jewish!)

 

DES VANDALS DETRUISENT DES CROIX ET DES PLUMES D’AIGLE SUR LE SITE D’OAK FLAT

 

Par Wendsler Nosie
Publié par Censored News
Traduction Christine Prat

 

 

 

Le 17 mars 2018, un représentant du Bastion Apache est arrivé à Oak Flat, en Arizona, et a trouvé quatre croix d’un lieu sacré Apache détruites intentionnellement. Deux des croix avaient disparu, arrachées du sol, et deux autres croix étaient toujours debout, mais détruites, apparemment à la hache. Des traces de larges pneus étaient visibles dans la terre autour et à travers le lieu de prières. Des plumes d’aigle cérémonielles trainaient sur le sol.

Le Bastion Apache exige une réaction immédiate du Service des Forêts et des officiels des forces de l’ordre, et demande aux dirigeants locaux de condamner ce crime de haine, pour aider à s’assurer que ça ne se reproduira plus. Les forces de l’ordre ont été appelées à enquêter sur l’acte et à poursuivre les responsables, vu qu’il peut s’agir d’un crime dirigé contre les Apaches et leurs pratiques spirituelles.

Le 8 février 2014, des centaines de personnes se sont rassemblées à Oak Flat, pour une réunion protestant contre un projet de mine de cuivre qui détruirait la zone, située à une heure de route à l’est de Phoenix. Chi’Ch’il Biłdagoteel, également connu sous le nom d’Oak Flat, est un site sacré pour les Apaches depuis des temps immémoriaux. Le projet de mine de cuivre est une attaque directe contre les pratiques spirituelles des Apaches. Lors d’une réunion en 2014, un groupe s’est formé sous le nom de Bastion Apache [Apache Stronghold]. Ils ont passé plus d’un an en prières de résistance et ont tenu leurs cérémonies habituelles sur le site, au cours des quatre années passées. Le centre de ces cérémonies est le sol sacré où quatre croix ornées de plumes d’aigle avaient été plantées, site utilisé comme lieu de prière.

“Ce site est comme une église. Si cette attaque avait été menée contre une église, elle serait considérée comme un crime” dit Wendsler Nosie, un dirigeant du Bastion Apache. “Beaucoup de gens sont venus ici pour guérir de maladies, et pour leurs proches, demandant des bénédictions. Pendant toute l’année, c’est un site où les familles se réunissent et enseignent à leurs enfants ce qu’est le territoire. Il y a des lois fédérales supposées protéger un lieu comme celui-ci. Nous n’avons jamais vu une telle violence contre nous, ici. Il faut que des comptes soient rendus pour ce crime.”

Selon la Loi sur la Liberté Religieuse des Amérindiens, le gouvernement fédéral des Etats-Unis est tenu de protéger le droit des Amérindiens à la liberté religieuse, “y compris, mais non limité à, l’accès aux sites, l’utilisation et la possession d’objets sacrés, et la liberté d’exercer le culte par des rites cérémoniels et traditionnels.” Les quatre croix et les plumes d’aigle profanées relèvent de cette Loi et sont sous la juridiction du Service des Forêts des Etats-Unis. Oak Flat est actuellement classé comme faisant partie de la Forêt Nationale de Tonto.

A propos d’Oak Flat:

Oak Flat se trouve à environs une heure de route à l’est de Phoenix, et c’est un site sacré pour les Apaches sous le nom de Chi’Ch’il Bildagoteel. C’est aussi l’habitat d’un écosystème désertique varié. Oak Flat est actuellement un territoire fédéral, classé comme faisant partie de la Forêt Nationale de Tonto. En décembre 2014, les sénateurs d’Arizona McCain et Flake ont fait passer une clause d’échange de terrains dans la Loi d’Autorisation pour la Défense Nationale. La clause sur l’échange de terrains attribue Oak Flat à une compagnie minière multinationale pour y construire l’une des plus grandes mines de cuivre du monde. La mine devrait détruire de façon permanente Oak Flat et les paysages désertiques aux alentours. Les activistes Apaches et anti-mine ont combattu le projet avec succès pendant près de dix ans, jusqu’à ce que cet accord de “derrière les rideaux” soit conclu au Congrès. Actuellement, le Service des Forêts entreprend d’établir une Déclaration d’Impact Environnemental, une estimation exigée par la loi, qui doit être prête avant que l’échange de terrains soit finalisé.

(Voir aussi interview de 2015)

 

 

QUATRIÈME MARCHE ANNUELLE POUR OAK FLAT

Par le Bastion Apache
Publié par Censored News
12 février 2018
Traduction Christine Prat

 

Le Bastion Apache fera sa quatrième Marche Annuelle pour Oak Flat, avec des manifestations débutant jeudi 15 février par une cérémonie de Bénédiction du Sol Sacré, avec 16 chants, au Mémorial du Vieux San Carlos. Après la bénédiction, la Course Sacrée commencera, pour finir le soir devant le bâtiment de l’Administration Tribale de San Carlos. Vendredi 16 février, dans le Bâtiment de l’Administration Tribale de San Carlos, le Vice-Président Tao Etpison s’adressera aux participants. La Course et Marche sacrée, consistant en une alternance de courses et de marches, continuera toute la journée. Il y aura une bénédiction et une reconnaissance de la Traversée de la limite de la réserve, à la frontière de la Réserve Apache San Carlos. L’arrivée, le soir, sera près de Dollar Tree, à Globe, Arizona. Le dîner sera fourni. Samedi 17 février, la Marche continuera jusqu’à Miami [petit village près de la réserve San Carlos], puis la Course Sacrée entrera dans le camp de Oak Flat à 12h. Le représentant de la Campagne pour les Peuples Pauvres parlera et le déjeuner sera fourni. Il y aura des danses traditionnelles Pomo et Aztèques pour bénir le lieu, et un festival d’Art et de Musique. Le dîner sera fourni et il y aura une Bénédiction Gaan au crépuscule. Le dimanche, il y aura un rassemblement à Oak Flat pour le petit-déjeuner. Les Marches pour la Nature continueront. Nous terminerons par une Cérémonie du Sol Sacré avec 16 chants.

L’échange de terrains dans le sud-est de l’Arizona était l’un des articles de loi ajoutés à la Loi d’Autorisation pour la Défense Nationale et a été adoptée par la Chambre et le Sénat des Etats-Unis. C’est un article de loi introduit par les Représentants d’Arizona Gosar et Kirkpatrick, et les Sénateurs d’Arizona McCain et Flake (et avant Flake, Kyle), qui dans les années passées n’avait pas pu obtenir suffisamment de suffrages pour passer à la Chambre ou au Sénat. Les membres du Congrès d’Arizona n’avaient pas réussi à le faire passer selon les procédures normales du Congrès. Ceci parce que l’article de loi donne de la terre à Apache Leap et à Oak Flat, dans le sud-est de l’Arizona, à une compagnie étrangère, Resolution Copper, sans études d’impact environnemental et sans avoir consulté les Apaches de San Carlos et les Tribus qui considèrent le site comme sacré. La dernière fois que la proposition a été proposée à la Chambre des Représentants pour être votée, elle a été bloquée par le Représentant du Nouveau Mexique Lujan, qui proposait un amendement exigeant qu’il soit tenu compte des inquiétudes des Autochtones concernant les Sites Sacrés.

Parce que Gosar et Kirkpatrick ne voulaient pas de l’amendement, le vote a été repoussé indéfiniment. Si l’article de loi devait être a nouveau soumis au vote de la Chambre des Représentants, l’amendement de Lujan sur les Sites Sacrés aurait pu être ajouté, ce qui signifierait que la question du site sacré aurait empêché l’échange de terrains, ce pourquoi l’amendement n’a plus jamais été soumis au vote de la Chambre. Jusqu’à ce qu’il soit ajouté à une série d’articles et qu’il ait été affirmé que la Loi d’Autorisation pour la Défense Nationale ne pouvait être mise en morceaux et que tous les articles devaient être présentés comme un tout. Cet article a alors été glissé en douce dans une série d’articles concernant le territoire, ajoutée à la Loi d’Autorisation pour la Défense Nationale, qui a été signée par Obama pour financer la Défense des Etats-Unis. La Tribu Apache San Carlos s’est évertuée sans relâche à tenter d’éviter que ça se produise. Les discussions sur la série d’articles concernant le territoire n’ont jamais inclus l’histoire des articles, elles n’ont couvert que les “emplois”. Le plus effrayant, dans la présentation au Sénat de la série d’articles sur le territoire, a été la discussion concernant tout le territoire des états de l’ouest des Etats-Unis. Une carte montrait que les états de l’ouest avaient d’énormes propriétés qui sont des biens fiduciaires des Etats-Unis, et incluent toutes les réserves de l’ouest et tous les territoires appartenant au gouvernement fédéral qui incluent de nombreux Sites Sacrés, entre autres Oak Flat. L’article est passé et est devenu loi, mais il y a encore beaucoup d’obstacles à passer pour que l’échange ait lieu. La Marche pour Oak Flat s’est développée à partir de la constatation que ce territoire avait été accaparé en passant outre à toutes les lois environnementales et culturelles, et au fait que des terres Autochtones existent au-delà des frontières actuelles de la Réserve. Les frontières sont utilisées pour nous y enfermer et des lois sont adoptées sans prendre en compte l’environnement, l’eau, les propriétés culturelles et bien d’autres aspects.

Ce qui se passe actuellement, à propos d’Oak Flat, c’est que Resolution Copper témoigne devant une Cour d’Arizona pour l’obtention de permis pour déshydrater la zone et larguer l’eau dans des affluents. Le témoignage de la semaine dernière était comme suit:

Vendredi 9 février 2018, le Docteur Casey McKeon, Directrice de l’Environnement pour Resolution Copper, a témoigné devant une Cour de l’état d’Arizona sur les permis passés et en cours, et sur le problème de traitement de l’eau. Le Docteur McKeon a parlé de la récupération et du traitement des déchets miniers passés et présents et a dit que les bassins de rétention des déchets avaient été consolidés; et que des actions avaient été entreprises pour détourner l’eau des grosses averses afin d’empêcher l’infiltration d’eau dans les bassins de rétention des déchets. Elle dit que l’eau qui s’infiltre dans la mine sera pompée pour des cultivateurs, qui utilisent l’eau recyclée pour irriguer, à raison de 3400 à 3800 litres par minute. Le Docteur a admis qu’elle ne prenait pas d’échantillons d’eau elle-même et que la dernière fois qu’elle avait examiné le Plan Général d’Opérations de Resolution Copper était en 2013, quand le plan a été rédigé.

Les audiences devaient continuer le lundi 12 février, à 9h, et le Docteur Wells devait témoigner en tant qu’expert pour la Tribu Apache San Carlos.

Wendsler Nosie Sr. déclara: “Je suis très reconnaissant envers la Tribu, pour continuer à poser le problème de l’eau souterraine vers les nappes aquifères, qui pourrait être préjudiciable pour nos générations futures si l’eau est épuisée et polluée. Ce qui provoque mon intérêt pour l’audience, c’est que Resolution Copper a demandé à 11 reprises des exemptions des lois, que John McCain, Ann Kirkpatrick et Flake ont tous fait pression pour faire passer l’échange de terrains par Resolution Copper dans la Loi d’Autorisation pour la Défense Nationale, ce qui signifie que la région d’Oak Flat n’a jamais eu de procès équitable. Avec toutes les exemptions de toutes les lois, la corruption a été cachée. Maintenant nous allons entendre qui sont ces individus ou ces compagnies qui ont obtenu des approbations sans savoir quel serait le résultat et si les permis seraient approuvés” (qui autoriseraient Resolution Copper à entreprendre l’épuisement de l’eau, la pollution de l’eau, le largage d’eau bouillante dans les affluents, tuant toute la zone, etc.)

 

#apachestronghold #OakFlat #SauvezOakFlat #ApacheStronghold #ApachesSanCarlos